Modele wax femme

Ebenstein: la Specola était ouverte aux hommes, aux femmes et aux enfants, et était extrêmement populaire à partir du moment où elle s`ouvrait. Dans le livre d`Anna Maerker, Model experts, elle parle des réponses des visiteurs dans les entrées de journal et les livres d`invités qui ont été laissés derrière. Personne ne disait que c`était fou et horrible, ou les femmes ne devraient pas être autorisées à le voir. Tout le monde disait que c`était beau et un excellent moyen d`apprendre l`anatomie. Le dissésible Médicis Vénus (1780 – 82) de Clemente Susini était célèbre pour son réalisme. Courtoisie du Musée d`histoire naturelle de Florence. Photo © Joanna Ebenstein. “[G] la réduction au lycée, j`ai vu comment les filles populaires ont dû se comporter pour obtenir les garçons. Je savais que je ne pouvais pas y entrer. J`ai donc décidé de faire le contraire. J`ai refusé de porter du maquillage, d`avoir une coiffure. J`ai refusé de me raser.

J`avais des aisselles poilues… Les garçons de mon école se moteraient de moi. “Monstre poilu.” Tu sais, des choses comme ça. “– Harper`s Bazaar, novembre 2011″ Bonjour, les gars! ” C`est un modèle des années 1800 du Museu d`Història de la Medicina de Catalunya! «Je suis facile de s`il vous plaît, je ne suis pas à la recherche de quelque chose de trop fou, mais si c`est à moi, un brésilien est le meilleur que vous pouvez obtenir d`une femme. Et quand vous êtes dans une relation, ce n`est pas exactement une nécessité, même si c`est certainement un régal supplémentaire quand vous avez été avec quelqu`un et ils sont prêts à pimenter. “— Phil, 29 les articles les plus récents et les plus populaires livrés directement à votre boîte de réception! En 1971, trois professeurs de médecine de la Duke University School of Medicine ont collaboré… Ebenstein: plus tôt au XVIIIe siècle, Abraham Chovet avait exposé une femme anatomisée, y compris des veines de verre avec du vin à l`intérieur d`eux pour ressembler à du sang circulant. Mais le modèle de Chovet a été critiqué parce qu`il représentait le chiffre comme si elle était fondamentalement disséquée vivante-elle a regardé comme si elle était dans la douleur. Les modélisateurs qui ont créé les modèles anatomiques de cire à la Specola et d`autres ateliers de cire dépendaient en partie de la véracité de leur travail sur les illustrations anatomiques présentées dans les Atlas anatomiques.

Des parties réelles du corps humain seraient alors achetées pour travailler, afin de s`assurer que toutes les pièces individuelles étaient aussi exactes que possible. Une Vénus anatomique était coûteuse et longue à produire. Plus de 200 cadavres étaient parfois nécessaires pour fabriquer une seule figure dissésible, en raison de la rapidité avec laquelle les corps se sont dépassés, surtout dans le temps chaud des mois d`été. En Europe et aux États-Unis, il y avait aussi des musées anatomiques populaires, qui étaient les cousins non-académiques des musées médicaux comme le Mütter à Philadelphie. Comme plus de gens dans les villes avaient du temps libre, ils voulaient faire des choses qui étaient divertissantes et éducatives. Il faisait partie de l`aspirant à être classe moyenne, ce désir d`apprendre, mais avec plaisir. Une tête de cire montrant des maladies de la peau, semblables à celles observées dans les musées populaires d`Europe. Courtoisie Museo de la Medicina Mexicana, Mexico City.

Photo © Joanna Ebenstein. Et comme tout auteur d`horreur Z-grade vaut son sel, ces modeleurs de cire ont souvent ajouté un tantinet de titillation sous la forme de la «Vénus anatomique», un type spécifique de sculpture qui dépeint une belle femme dans le repos, les organes sjoué Willy-Go-Nilly.

Posted in Uncategorized